top of page
Group Meeting.png

Perler nos histoires

La carte présentée ici est issue d’un projet de recherche entamé en 2019 avec des jeunes de la communauté autochtone de Montréal/Tiohtiá:ke concernant leurs relations avec et dans la ville. Ce projet de recherche collaborative s’est appuyé sur la cartographie participative afin de partager leurs récits, expériences et connaissances de la ville et dans la ville, tout en provoquant l'analyse collective et la cocréation de nouvelles connaissances et perspectives. Le projet cherche à visibiliser les présences et expériences autochtones afin de répondre à la colonialité de l’espace urbain et aux violences qui en découlent. Il reçoit l’appui de réseaux de recherche comme Tryspaces et le volet autochtone de la Chaire-réseau de recherche sur la jeunesse du Québec.

Cartographie1

Ligne du temps

Un comité de création formé de sept jeunes ayant participé à la recherche s’est formé à l’automne 2021. L’analyse des récits recueillis a en partie été réalisée par ce comité. Le comité s’est réuni au printemps 2022 pour analyser, sélectionner et organiser les récits compilés afin de «perler» un récit collectif commun. Il a aussi décidé des objectifs et du format de l’outil de mobilisation des connaissances par lequel diffuser les résultats de cette analyse. Les membres étaient tous et toutes d’accord pour créer un outil qui serait d’abord construit et accessible auxpour les autres jeunes de la communauté autochtone de Montréal, qu’ils et elles soient installé.e.s de longue date à Montréal ou qu’ils et elles y aient récemment migré. Le comité aspire aussi à en faire un outil de sensibilisation et de conscientisation de leurs présences et identités à travers leur visibilisation.


Atelier de cartographie (Automne 2019)

À l’automne 2019, un premier atelier de contre-cartographie était organisé à l’INRS par Stéphane et Marie-Eve, en collaboration avec Ángela López Urrego. Quatre jeunes femmes et une Aînée autochtones se sont rassemblées avec l’équipe de l’INRS pour réfléchir à leurs relations avec et dans la ville. Elles ont créé des cartes individuelles représentant ces relations afin de raconter Montréal/Tiohtiá:ke depuis leurs expériences. Les discussions de groupe ont permis de dégager des similitudes et des différences entre ces expériences. Cet atelier a aussi servi à mettre en place la méthodologie participative qui a guidé le reste du projet.

Série d’ateliers virtuels de cartographie (Automne 2020)

En plein cœur de la pandémie de Covid-19, nous avons tenu des ateliers de cartographie en ligne. Sept jeunes Autochtones ont participé à ces ateliers qui nous ont permis de nous rassembler autour d’un projet commun en ces temps plus difficiles et de créer un sentiment de communauté. Nous avons pu approfondir les différentes expériences de la vie à Tiohtià:ke, telles que relevées dans le premier atelier.

Entretiens semi-dirigés (Hiver 2021)
Des entretiens semi-dirigés ont été réalisés auprès de sept jeunes Autochtones, encore une fois afin d'approfondir les réflexions autour des réalités vécues à Tiohtià:ke. Ces entretiens en deux séances se basaient aussi sur la cartographie comme méthode de collecte de données. Cela a permis d’ajouter d’autres voix au récit collectif en construction.

Transcription et analyse du matériel récolté (printemps 2021 - printemps 2022)

Par l’équipe de recherche, dont les auxiliaires de recherche qui ont participé au projet.

Formation du comité créateur (automne 2021)
Un comité formé de sept personnes ayant participé à l’une ou l’autre des étapes de la recherche a été formé pour décider de la forme à donner à un outil de mobilisation des connaissances, de ses objectifs et de son contenu. Le comité a décidé de réaliser une carte narrative numérique pour partager les expériences des participants et participantes.

Séance d’analyse avec le comité créateur (printemps 2022)
Cinq membres du comité créateur ont mené une analyse collective à partir d’extraits des transcriptions des ateliers et des entretiens réalisés. Ils et elles ont regroupé ces extraits en différentes thématiques et les ont organisés avec l’objectif de tisser un récit commun. Les discussions se sont poursuivies autour d’un repas cuisiné par une cheffe autochtone.

 

Édition des audios sélectionnés (été-automne 2022)
Par l’équipe de recherche

Rencontres ponctuelles du comité créateur (2022-2023)
Une série de rencontres avec le comité créateur ont permis de prendre les principales décisions concernant la réalisation de la carte narrative. 

 

Réalisation du site Web (Hiver 2023)
Fabienne Théorêt-Jérôme, jeune Anicinabe, a travaillé à l’illustration de la carte en partant des idées et des commentaires exprimés par le comité créateur.
Isanielle Enright, spécialiste langagière et design Web d'origine mixte (Kanien’kehá:ka, Éireannaí, canadienne-française) a réalisé le design du site Internet. Elle a travaillé de concert avec Fabienne pour en créer l’identité visuelle et a développé un site structuré autour de l’oralité plutôt que du médium écrit.

Publication du site internet Avril 2023

Cartographie 2
Cartographe 3
Cartographie 4
Cartographie 5
Cartographie 6
Cartographie 7
Cartographie 8
Cartographie 9
Cartogaphie 10
bottom of page